fbpx

Assurances | Prévoyance
& Patrimoine

+41 22 596 14 22

8h - 19h (Du lundi au vendredi)

3ème Pilier A
Prévoyance individuelle liée

Découvrir de nouveaux loisirs, s’occuper de ses petits-enfants… L’âge de la retraite signifie davantage de temps libre, mais il s’accompagne aussi d’une perte de revenus conséquente. Pour maintenir votre niveau de vie et profiter pleinement de vos vieux jours, anticipez votre retraite en souscrivant une prévoyance individuelle !

En Suisse, la prévoyance étatique et professionnelle ne suffisent pas à maintenir votre niveau de revenus d’avant la retraite. Souscrire un contrat de prévoyance individuelle liée, aussi appelé 3ème pilier A, vous garantit un revenu plus important dès votre départ à la retraite, une couverture décès et invalidité ainsi que des avantages fiscaux conséquents.

Vous souhaitez souscrire un 3ème pilier A ? Laissez-nous vos coordonnées à l’aide de ce formulaire. Un de nos conseillers spécialisés vous recontactera pour vous aider à choisir le contrat de prévoyance individuelle liée le mieux adapté à vos besoins et vous proposer un conseil gratuit.

Les prestations
de 3ème pilier A

Pourquoi faire appel à un conseiller spécialisé en Prévoyance ?

Après avoir travaillé toute votre vie, vous aspirerez à la tranquillité au moment de votre retraite. C’est une raison pour prévoir des revenus confortables dès votre entrée dans la vie active.

Parce qu’il n’est pas toujours évident de se projeter et de prévoir les risques qui pourraient survenir à l’avenir, le plus simple est de vous faire accompagner par un conseiller spécialisé en prévoyance. Nos équipes expérimentées et qualifiées connaissent toutes les modalités des contrats de prévoyance et vous aideront à choisir le 3ème pilier A qui vous garantira les meilleurs revenus à la retraite mais aussi les meilleures déductions fiscales dès aujourd’hui.

Des garanties négociées aux meilleurs tarifs

Des conseillers qualifiés et expérimentés

Un interlocuteur unique pour tous vos contrats

Un conseil personnalisé sous 48h

Ce qu’il faut savoir sur le 3ème pilier A en Suisse

Souscrire un 3ème pilier A est indispensable pour se constituer un revenu confortable à l’âge de la retraite et se couvrir contre les risques de décès et d’invalidité.

En Suisse, la retraite est constituée de 3 piliers :

  • Le 1er pilier correspond à la prévoyance étatique, obligatoire pour tous. Elle garantit 40 % du revenu d’activité à l’âge de la retraite.
  • Le 2ème pilier est une prévoyance professionnelle, accessible à certains salariés. Elle permet d’atteindre 60 % du revenu d’activité à la retraite.
  • Le 3ème pilier est une prévoyance individuelle, à laquelle chacun est libre de souscrire ou non. Toutefois, il est très intéressant, car il permet d’assurer 80 % à 100 % des revenus une fois l’âge de retraite atteint. 

Souscrire un 3ème pilier A dès l’entrée dans la vie active est donc le meilleur moyen de cotiser un maximum pour bénéficier d’un niveau de vie confortable à la retraite. De plus, ce contrat de prévoyance individuelle offre des avantages fiscaux intéressants.

La prévoyance individuelle liée, ou 3ème pilier A, est soumise à certaines restrictions légales. En contrepartie, elle bénéficie d’avantages fiscaux non négligeables. En effet, les salariés et les indépendants qui souscrivent un 3ème pilier A peuvent déduire leurs cotisations de leurs revenus déclarés aux impôts :

  • Les personnes affiliées à une institution LPP (Loi sur la Prévoyance Professionnelle), c’est-à-dire qui bénéficient d’un 2ème pilier, peuvent déduire de leur revenu imposable les sommes versées jusqu’à 8 % du montant limite supérieur légal (fixé à l’article 8, al. 1 de la LPP), soit CHF 6.826,- en 2019.

  • Les personnes non affiliées à une institution de prévoyance peuvent déduire jusqu’à 20 % du revenu de leur activité lucrative, sans dépasser 40 % du montant limite supérieur légal (fixé à l’article 8, al. 1 de la LPP), soit CHF 34.128,- en 2019.

Le 3ème pilier A est soumis à certaines restrictions légales. 

Tout d’abord, il n’est accessible qu’aux personnes actives (salariés et indépendants). 

De plus, les sommes placées sont limitées et la durée de vie du contrat est liée à l’âge de départ à la retraite, soit 64 ans pour les femmes et 65 ans pour les hommes. Le capital ne peut pas être débloqué avant cet âge, sauf sous certaines conditions.

Enfin, le choix du bénéficiaire n’est pas libre : il s’agit obligatoirement du preneur d’assurance en cas de vie. En cas de décès, les revenus reviennent aux bénéficiaires fixés légalement dans l’article 2 de l’OPP3 (Ordonnance sur les déductions admises fiscalement pour les cotisations versées à des formes reconnues de prévoyance), dans l’ordre suivant :

  1. le conjoint ou le partenaire enregistré
  2. les descendants directs
  3. les parents
  4. les frères et soeurs
  5. les autres héritiers

La durée de vie du 3ème pilier A est liée à l’âge du départ à la retraite : 64 ans pour les femmes et 65 ans pour les hommes. Il n’est plus possible de cotiser une fois cet âge passé. C’est pour cette raison que le contrat de prévoyance individuelle liée doit être souscrit le plus tôt possible, dès l’entrée dans la vie active.

Les compagnies d’assurance qui proposent des contrats de prévoyance individuelle liée sont nombreuses. Toutefois, tous les assureurs ne proposent pas les mêmes taux de rémunération, le versement d’excédents, ni un capital garanti. Prenez donc bien le temps de comparer les différentes offres ou faites-vous accompagner par un conseiller spécialisé en prévoyance.

Le montant de vos cotisations est fixé à l’avance lors de la signature de votre contrat. Il peut être versé de manière mensuelle, trimestrielle ou annuelle.

Votre 3ème pilier A inclut une épargne pour votre retraite ainsi que des assurances complémentaires en cas de décès ou d’invalidité. De cette manière, si vous vous trouvez dans l’incapacité de verser vos cotisations, l’assureur les prend en charge selon les termes du contrat.

A la différence du 3ème pilier A qui impose des restrictions légales, le 3ème pilier B est une prévoyance libre. L’assuré peut choisir librement son bénéficiaire et le montant des sommes versées n’est pas plafonné. En contrepartie, le 3ème pilier B ne bénéficie pas des avantages fiscaux du 3ème pilier A, même si les cantons de Genève et Fribourg autorisent une certaine déduction fiscale.

Certains contrats vous permettent d’associer un 3ème pilier A et un 3ème pilier B. Cette option est intéressante pour vous assurer la continuité des cotisations, même en cas d’arrêt d’activité (congé maternité, chômage, reprise d’études, année sabbatique…). 

En effet, lorsque vous ne percevez plus de revenus liés à une activité lucrative, il ne vous est plus possible de verser vos primes sur le 3ème pilier A. Si ce dernier est associé à un 3ème pilier B, vous pouvez alors épargner sur ce contrat libre en attendant de percevoir de nouveau des revenus d’activité.

Nos dernières actualités en 3ème Pilier