fbpx

Assurances | Prévoyance
& Patrimoine

+41 22 596 14 22

8h - 19h (Du lundi au vendredi)

Protection et prévoyance : le principe des 3 piliers

3-piliers-prevoyance-suisse-winkeliaAfin d’assurer une prévoyance vieillesse, survivants et invalidité suffisante, la Confédération Suisse a pris des mesures, basées sur le système de trois piliers, que sont l’assurance-vieillesse, survivants et invalidité fédérale, la prévoyance professionnelle et la prévoyance individuelle. Ce faisant, que les prestations soient obligatoires ou facultatives, ces piliers permettent de maintenir un niveau de vie une fois l’âge de la retraite atteint.

Les deux premiers piliers étant surveillés par la Confédération pour qu’ils puissent remplir leur rôle de manière durable, le troisième pilier, quant à lui, est facultatif. La prévoyance individuelle est donc basée sur l’épargne volontaire, et permet, selon si elle est libre ou liée, d’obtenir plus ou moins d’avantages fiscaux.

 

Le principe des 3 piliers

Le premier pilier concerne la prévoyance étatique, c’est-à-dire tout ce qui concerne l’état. Que ce soit l’assurance vieillesse et survivants ou bien l’assurance invalidité. Ce premier pilier sert à couvrir les besoins vitaux.

Ensuite, le deuxième pilier se porte sur la prévoyance professionnelle. Elle met en place un complément de retraite ainsi que l’assurance accident. Elle sert donc à maintenir de façon appropriée un niveau de vie antérieur.

Enfin, le troisième pilier comprend la mise en place de la prévoyance individuelle. Elle se compose de toutes les mesures prises librement par les particuliers pour compléter leurs assurances sociales. L’objectif de ce pilier est d’atteindre un niveau optimum de vie, selon les besoins des clients, et ainsi atteindre en grande partie, ou totalité, le revenu au moment de la retraite.

Le 1er Pilier : Prévoyance étatique

Le 1er Pilier est obligatoire se compose de l’Assurance-Vieillesse et Survivants (AVS) et de l’Assurance Invalidité (AI). Il a pour objectif de couvrir les besoins vitaux, pour les risques de vieillesse, décès ou invalidité. Toutefois, pour certaines personnes, cela est insuffisant. Des prestations complémentaires sont, de ce fait, mises en place par la Confédération, pour leur permettre d’atteindre un certain niveau de vie.

Toutes les personnes actives sont assurées dès le 1er janvier qui suit leur 17e anniversaire, qu’ils soient travailleurs frontaliers ou actifs domiciliés en Suisse. Les inactifs, domiciliés en Suisse, quant à eux, seront soumis à une cotisation dès le 1er janvier qui suit leur 20e anniversaire.

Ce pilier est basé sur un système de solidarité. Les rentes des retraités sont donc financées par les actifs et, de plus, il existe un minimum et un maximum concernant ces rentes. La solidarité est également mise en place entre conjoints. La méthode dite du “Splitting” est en place, c’est-à-dire que les revenus totaux du couple sont divisés en parts égales.

Le 2ème pilier : Prévoyance Professionnelle

3-piliers-prevoyance-professionnelleLe 2e pilier se compose de la Loi sur la Prévoyance Professionnelle (LPP), obligatoire pour les employés depuis 1985, et de la Loi sur l’Assurance Accidents (LAA), obligatoire pour les employés depuis 1984. L’objectif de ce pilier est d’assurer de façon adaptée le niveau de vie antérieur (environ 60% du revenu comprenant 40% du 1er pilier). Cependant, l’employeur peut étendre la protection au-delà du minimum obligatoire, cela se nomme le “surobligatoire”.

Seuls les employés avec un revenu de plus de CHF 21’330.- sont automatiquement assurés au 2e pilier. En ce qui concerne les indépendants, ils ne sont pas soumis obligatoirement à la LPP, toutefois, ils peuvent le faire à titre facultatif, idem pour les salariés non soumis à la LPP.

De plus, la prévoyance professionnelle est financée paritairement. Les cotisations des employeurs et employés sont sans apport des pouvoirs publics.

Le 3ème pilier : Prévoyance individuelle

3piliers-prevoyance-suisseLa Prévoyance Individuelle représente toutes les mesures financières prises librement par les particuliers pour compléter les assurances sociales, le 1er et 2e pilier. L’objectif de celui-ci est d’atteindre, selon les besoins des clients, un niveau de 80 % à 100 % de leurs revenus au moment de la retraite.

Le 3e Pilier est divisé en deux : la prévoyance liée (3A) et la prévoyance libre (3B). Cette prévoyance individuelle peut être réalisée auprès de compagnie d’assurance ou de banque.

Il est à noter que l’inscription de cette prévoyance individuelle au sein même de la constitution atteste de son importance et démontre que des lacunes existent sur le 1er et 2e pilier.

Outre l’épargne constituée pour la retraite et les avantages fiscaux, le 3e pilier a également pour objectif de permettre une protection de son conjoint, de ses enfants ou encore, selon les cas, de ses héritiers.

Analyse et conseils en matière de prévoyance : faire appel à des spécialistes

Il est normal de ne pas comprendre la totalité du système de prévoyance et d’assurance. Savoir de quoi nous avons besoin, à qui s’adresser, choisir une prévoyance libre ou liée ou les deux ? Nous ne pouvons donc que vous conseiller de faire appel à des spécialistes en matière d’analyse et de conseils en prévoyance.

Chez Winkelia, nos spécialistes sont à même de pouvoir faire une étude de vos besoins et de vous conseiller au mieux en matière de prévoyance, d’assurances et patrimoine.

 

Ces articles peuvent également vous intéresser...

Bienvenue sur notre Blog !

Découvrez les dernières actualités de l’assurance et de la prévoyance en Suisse. 

Assurance et Prevoyance Winkelia Suisse

Nos Assurances

+41 76 407 11 81

8h - 19h (Du lundi au vendredi)

Un conseil sur mesure ?